revue lisières revue des arts contemporains

danse
Muriel Jaër

Muriel Jaër a exploré différentes formes de l'art de la danse et en a inventé mieux qu'une synthèse, un dépassement. Formée à l'école du ballet classique, elle en apprécie la rigueur mais en écarte la rigidité. Elle va repartir du centre où tout se déploie et revient. Inspiré par les variations du rythme, la poésie, la musique, son art ne se limite pas à illustrer mais à transposer, pour offrir un nouvel espace de création et de respiration, de vacuité. Lorsqu'elle prend conscience que le vide est créateur, elle puise dans le pur silence l'essentiel de son art, et dans l'immobilité, la source de tout mouvement.

Lisières 29 Muriel Jaër

  • SOMMAIRE DU NUMÉRO 29

  • Entretien avec Muriel Jaër
  • Reproductions en couleurs
  • La dynamique du silence, Essai de Laurent Brunet
  • Parcours bioraphique
  • THÈMES

  • Danse et respiration
  • Jeanne Bucher
  • Danse et Musique
  • Danse et Spiritualité
Muriel Jaër

Quand nous dansons, nous sommes habités par la danse, la vraie danse. Parce qu'on peut aussi « faire de la danse », les jeunes filles de bonne famille font de la danse. Ça ne veut pas dire que ce soit la danse. La danse, c'est l'essence même de la vie. Tout danse. Regardez un enfant qui sait à peine marcher et déjà il suit le rythme de la danse. C'est une disposition naturelle, indépendante de tout enseignement.

Extrait de l'entretien avec Muriel Jaër
Le 16 décembre 2016 à Paris

Muriel Jaër
Muriel Jaër
commander ce numéro