Édition indépendante Éditeur Interdisciplinarité Abonnement Abonnement Librairie en ligne

l'interdisciplinarité… ou pas

La revue d'art Lisières est une revue interdisciplinaire, si l'on entend par " interdisciplinarité " le fait que nos publications présentent des auteurs qui créent dans différents domaines, alors indéniablement Lisières est bien interdisciplinaire, puisque ses auteurs œuvrent dans la création littéraire, musicale, chorégraphique, vidéographique, cinématographique, vidéographique, picturale ou plasticienne. L'interdisciplinarité implique toutefois une exigence supplémentaire, qui consiste à œuvrer dans différents domaines. Ainsi, Meredith Monk, à l'instar des protagonistes du " Black Mountain College " si elle mène avec une grande profondeur un travail vocal, est également impliquée dans un travail sur scène chorégraphique et musical, elle collabore avec des plastciens, actuellement auprès de Ann Hamilton, et enfin, elle réalise également des films. Jacques Hémery, peintre et amateur de Jazz, joue du violoncelle, et au sein d'un collectif d'artistes a participé à de nombreux spectacles scéniques ou performances artistiques, lors desquels, par exemple, il pratiquait le dessin sur scène, tandis qu'une cellule microphonique captait le son de son graphisme qui est diffusé et se mêle ou vient perturber le jeu des musiciens et des danseurs. Hélène Delprat, peintre et dessinatrice au quotidien, réalise également des livres, des costumes et décors de théâtre, son œuvre plastique consiste parfois en une création de dispositifs lumineux pourvus de mécanismes qui font penser à certaines créations dadaïstes. elle réalise également des films, généralement muets en noir et blanc. Fred Forest, par sa pratique même, multiplie les médiums et les modes d'intervention qu'il utilise sont liés à ses projets : vidéo, esthétqiue relationnelle par le truchement de sites internet créés pour chaune de ses pièces, manifestations, interventions sonores, télévisuelles, téléphoniques, etc. Daniel Dobbels est chorégraphe, et il est également critique d'art. Ody Saban artiste de l'art dit " singulier ", peint et dessine au quotidien, elle a réalisé des performances, des sculpures et des installations. Pascal Dusapin, compositeur en musique contemporaine, créateur d'opéras, est aussi photographe, et pour la première fois, Lisières a publié ses photographies. Riwan Tromeur est un artiste " multimédia " par excellence, peintre, photographe, il réalise des installations, et des interventions sur le paysage qui s'apparentent au " Land Art ", des performances acoustiques et plastiques, il écrit et réalise des films. Au-delà de la qualité esthétique convaincante dans tous ces champs d'exploration, qui émane de son œuvre, l'interdisciplinarité est l'essence même de sa démarche créatrice.

Pour autant, certains auteurs de la revue ne font œuvre que dans le domaine qui est le leur. Bien que Jacques Lacarrière ait pratiqué le théâtre, Philippe Sollers, a pu participer à des performances vidéo, ils sont avant tout écrivains. Pierre Buraglio, Georges Romathier, Marie Morel, Albert Ayme et Gérard Delafosse sont peintres avant toute chose, et le revendiquent.

Lisières est donc une revue interdisciplinaire qui a pour liberté de ne pas s'enfermer dans le dogme interdisciplinaire. Il est aussi pertinent pour certains créateurs d'œuvrer dans l'interdisciplinarité, que pour d'autres, de rester dans un seul champ d'expression pourvu que celui-ci touche aux profondeurs des enjeux de la création, il ne s'agit en aucun cas d'une limitation.

Laurent Brunet